Les 11 mouvements de la Terre - 1ère Partie

Publié le par Jean-Marc ALCAÏNO



Les mouvements principaux
 
 
Les mouvements terrestres se décomposent en deux mouvements principaux eux-mêmes affectés de mouvements annexes provenant de diverses influences que nous allons décrire séparément.
 
1 – La rotation de la Terre.
 
« Et pourtant, elle tourne » (Eppur si mueve). Petite phrase magique de Galilée chargée des millénaires d’observations, d’erreurs et de contre-vérités. La réalité est là ; et depuis que l’homme observe sa planète de l’espace même, les preuves ne sont plus à faire. Elle tourne et nos jours et nos nuits ne suffisent plus à imaginer cette sphère magnifique dans sa danse journalière.
 
La rotation de la Terre s’effectue selon un axe polaire Nord/Sud. Cette notion de Nord et de Sud est également une conséquence du mouvement lui même. En effet l’homme a dû inventer tous les termes nécessaires à son placement planétaire et à la description de ce qu’il voyait. Il est certain que quelqu’un d’extérieur à notre Système Solaire n’aurait pas les mêmes mesures ni les mêmes termes ; tout est relatif à notre propre humanité et à son inventivité puisque bien entendu dans l’espace il n’y a ni haut ni bas ni droite ni gauche.
 
Cet axe est incliné par rapport au plan de révolution de la Terre autour du Soleil suivant un angle de 23°27’ en moyenne. Ce plan de révolution, qui est induit par le deuxième mouvement principal, est encore appelé l’écliptique. Cette inclinaison est le résultat de l’historique de notre planète et de sa création. On imagine à l’heure actuelle que celle-ci est le résultat de chocs subits dans la prime jeunesse de la Terre, mais elle est aussi la conséquence de sa position et des positions des différents compagnons qui l’accompagnent dans le voyage intersidéral.
 
                                              
 
jour-nuit.jpg  PH-night-day.jpg


Ce mouvement s’effectue en 23 heures 56 minutes 4 secondes et 09 centièmes en moyenne autour de l’axe polaire. C’est à dire que n’importe lequel des points pris sur notre planète subit cette rotation mis à part deux points extraordinaires que sont les pôles eux-mêmes.

La succession des jours et des nuits qui résultent de la rotation sert à l’homme pour mesurer le temps qui passe. Cette notion du temps est appelé « temps pratique » ou plus précisément « temps universel coordonné ». Ces notions de temps ne seront pas abordées ici ; mais pourront faire l’objet d’études ultérieures tant elles sont essentielles à l’humanité.
 
Ce mouvement de rotation a aussi causé pendant des siècles la controverse la plus chargée d’histoire de toute l’astronomie. En effet le mouvement qu’effectue notre planète de l’ouest vers l’est est vérifié simplement par le mouvement diurne du Soleil et nocturne des étoiles d’où la grande question qui a chagriné tous les esprits affûtés : qui tourne vraiment ?

La rotation s’effectue à la vitesse de 305 m/s soit 1100 km/h : c’est la vitesse constante qu’ un avion, qui ayant le Soleil à son midi, devrait avoir pour garder celui-ci dans la même position. Mais ceci à la latitude de Paris… La vitesse de rotation de la Terre étant différente à chaque latitude. Elle tourne d’autant plus vite que l’on est proche de l’équateur. A celui-ci la vitesse de rotation approche les 1700 km/h.

Le mouvement de rotation terrestre est affecté par diverses irrégularités qui seront abordées les unes après les autres.
 
 
2 – La révolution de la Terre.
 
Deuxième mouvement principal, la révolution terrestre est le résultat de son voyage autour de son étoile : le Soleil. Ce mouvement a eu droit aussi à de nombreuses controverses et l’esprit humain a été assez dérangé par ce qu’il voyait. Les hommes et les siècles se sont ainsi succédés avant de pouvoir définitivement accepter la réalité de ce mouvement autour du Soleil.
 
Ce voyage circumstellaire s’effectue selon une ellipse dont le Soleil constitue l’un des foyers ; celle-ci à une circonférence totale de 940 millions de kilomètres en moyenne. La distance de la Terre au Soleil est en moyenne de 149 millions de kilomètres.
 
Précisément sa distance au Soleil varie entre 147 103 311 kilomètres au solstice d’hiver lors du passage au périhélie (la distance la plus proche du Soleil) et 152 105 142 kilomètres au solstice d’été lors du passage à l’aphélie (distance la plus lointaine), actuellement (voir plus loin : variation d’excentricité).
 
Géométriquement parlant, l’excentricité de l’ellipse terrienne est très faible (0,0167) et peut s’assimiler à un cercle parfait tout comme celles des planètes telluriques en général. Le système solaire doit d’ailleurs sa relative stabilité générale à la faible excentricité des différentes orbites planétaires.
 
Sans entrer dans des détails complexes de différences de temps et d’années qui pourront êtres abordés lors d’une autre discussion, on peut dire que la durée de cette révolution est de 365 jours 5 heures et 48 minutes qui est la mesure exacte de la succession des saisons. Cette durée est elle même affectée dans sa régularité par des phénomènes dus à des mouvements parasites qui seront expliqués ultérieurement.
 
Les-Saisons.jpg  
 
 
 
L’inclinaison de l’axe terrestre par rapport au plan de l’écliptique nous amène le phénomène dit des saisons.
En effet l’ensoleillement est chaque jour différent à cause de cette inclinaison. En fait il varie de façon permanente jours après jours, heures après heures, et même à chaque seconde.
 
Dans l’hémisphère nord cela se traduit par une augmentation de la durée de l’ensoleillement entre le jour du solstice d’hiver et le solstice d’été et une diminution entre l’été et l’hiver. Ceci ayant pour conséquence d’avoir deux points exceptionnels où la durée du jour et de la nuit sont rigoureusement les mêmes : les équinoxes de printemps et d’automne. En fait les solstices et les équinoxes ne durent que l’instant juste de leur passage à ces points particuliers de l’ellipse circumsolaire, à la seconde près.
 
L’ensoleillement suit donc cette logique des angles décalés selon l’inclinaison terrestre.
 
 
       
 saison2ete.gif saison.gif saison2hiver.gif
 
 
La révolution est, par son mouvement immuable, responsable d’un enchantement pour tous les astronomes qui est le mouvement apparent annuel de la sphère céleste. Ce voyage, que l’humanité entière a toujours trouvé fascinant, nous permet d’observer à chaque période de l’année une portion du ciel différente à un endroit de référence. Si on prend l’axe du sud comme référence et que l’on trace une ligne partant du zénith à l’horizon ; on constate que les constellations traversent cette ligne d’est en ouest tout au long de l’année si l’on fait cette observation à la même heure chaque jour. Ce ballet incessant est remarquable et a pu faire faire certaines constatations à quelques anciens savant grecs qui pensaient bien que tout ceci n’était pas le fait du hasard même si certains en avaient fait des théories tortueuses et fausses, mais de facture « scientifique » malgré tout.
 
L’avance dans les domaines scientifiques a pu percer avec précision tous les secrets de notre révolution, mais n’en gâche pas la beauté. Le cycle des saisons, les mouvements stellaires, le froid de l’hiver boréal et la chaleur de l’austral, sont des instants magnifiques qui ouvrent tant de questions dans l’esprit d’un enfant de la Terre… Empressons-nous de lui répondre !
 
 
..ooOOOoo…
 
 
Après avoir abordé les deux mouvements principaux, les plus caractéristiques de notre vie de terrien, nous allons voir que ceux-ci n’ont vraiment rien de tranquilles. Même s’ils semblent dérisoires à un être humain dont le voyage avec sa planète est certes intéressant mais court, les mouvements que nous allons décrire maintenant sont importants pour la compréhension de tous les phénomènes observables.
 
            Il existe six mouvements secondaires : trois affectent la rotation terrestre et trois autres la révolution.

Si vous n'avez pas lu l'introduction cliquez : ICI      La suite c'est par : LA

Publié dans Recherches Perso

Commenter cet article

med.souaidi 12/03/2016 00:13

tous meure et dieu qui nous a créer reste

med souaidi 12/09/2015 01:27

mon dieu ,vous ne créer pas cet univers sans but,sauvez-nous de l'enfer.