Activité Club - mardi 23/10/2007

Publié le par Jean-Marc ALCAÏNO

Mardi 23/10/2007 Soirée au Centre - 15 présents.
 
  • Organisation d’une sortie à l'Observatoire de Marseille le 12 janvier 2008.Avec au programme : Visite des instruments historiques, observation du Soleil (couronne solaire, spectro…), séance de Planétarium "Les Mystères du Ciel Austral" avec un complément pour les astronomes amateurs et visite commentée de l'exposition "L’Univers : une incroyable aventure.

    Proposition faite pour le Club Astro Junior pour une sortie groupée.

    Prix de la sortie : 6 € par adulte et 4 € par enfant. De 14 h 00 à 19 h 00.

    Prévus pour le moment : 12 Adultes du Club M13 et 8 enfants des Astro Juniors plus les éventuels accompagnateurs…

 
 
  • Intervention de Claude sur les dernières études du Big Bang (revue de presse) :
 
- Rappel : Les trois piliers du Big Bang sont :
- La fuite des Galaxies de Hubble.
- Le bruit de fond cosmologique (le rayonnement historique cosmologique).
- L'abondance respective de l'hydrogène et de l'hélium .Ils proviendraient de la nucléosynthèse des éléments primordiaux…
 
- 1X10E-37 secondes avant le Big Bang est l’instant le plus lointain que l'on pouvait "voir" : c’est le Temps de Planck.
 
- Les supernovae de type II sont les étalons bolométriques servant à mesurer l'expansion de l'Univers. Elles semblent être vues à des distances trop importantes par rapport à la théorie du Big Bang. Cette expansion est à rapprocher de la fuite des galaxies qui n’apparait  pas en accord avec les connaissances du Big Bang à l’heure actuelle.
 
- Le bruit de fond mesuré par le satellite WMAP semble trop homogène par rapport à ce qui est observable : celui-ci est plutôt au contraire chaotique.
 
- La découverte d'une galaxie très lointaine (12,7 Milliard d'Années Lumière) semble excessivement proche du Big Bang pour exister.
 
- La nucléosynthèse primordiale semble décalée par rapport à la théorie du Big Bang. En effet, la répartition de la quantité de l’hydrogène et de l’hélium, en particulier, sont en contradiction avec cette théorie. Le taux d’hélium dans l’Univers parait trop important si seulement les étoiles l’avait synthétisé.
 
- Sans parler des contestations sur les différentes théories, entres autres celle des Cordes.
 
- La Physique actuelle semble en plein chaos et les chercheurs se tournent vers l'observation systématique pour appuyer la théorie sur du concret ; l'arrivée du nouvel accélérateur de particules du CERN pourra certainement ouvrir de nouvelles perspectives (LHC).
 
- Attendons donc les futurs résultats. Tout peut être remis en cause, et en premier les fondements mêmes du Big Bang.
 
  • Soirée vidéo : autour du DVD du numéro spécial du magazine Science et Vie " 50 ans de Conquête spatiale".

    Débat autour de l'astronautique et de son futur. Saura t'on être raisonnable et ne pas recommencer ailleurs ce qu'on a fait ici ? 

 
 
 

Publié dans Club M13

Commenter cet article

Elenachacha 25/01/2008 08:44

Tout ce que tu fais a l'air génial, ton club et tout et tout. Tes proches ont beaucoup de chance! Bonne continuation sur cette plateforme et à bientôt :-)